Le SEBVF

LES DIRIGEANTS SUCCESSIFS

de 1974 à 1983

de 1984 à 1993

de 1994 à 2003

de 2004 à 2013

de 2014 à aujourd'hui

 

Introduction

À l’origine, l’organisme s’appelait Syndicat Intercommunal des Eaux du Forage de Basse-Vigneulles et comptait 11 communes rurales : Arriance, Bionville-sur-Nied, Elvange, Fouligny, Guinglange, Hallering, Hémilly, Herny, Mainvillers, Many et Marange-Zondrange.

L’arrêté préfectoral créant officiellement le Syndicat des Eaux date du 9 mai 1966. Dès sa création, le Syndicat décidait de mettre tout en œuvre pour assurer la production d’eau avec un ancien forage situé à Basse-Vigneulles, afin d’équiper les maisons d’un robinet d’eau courante.

Le Syndicat intercommunal des Eaux de Basse-Vigneulles et Faulquemont (SEBVF) dispose aujourd’hui de 8 forages en nappe profonde (grès vosgien).

En l’espace de 50 ans (le 9 mai 2016), le SEBVF s'est étendu, pour compter aujourd’hui à son actif 83 communes, depuis l’arrivée en 2009 des 13 communes du SIE de Lesse-Chenois, et la fusion en juin 2016 des Communes de COLLIGNY et MAIZERY. 

Les dirigeants successifs

Les Présidents :

  • de 1966 à 1996  :   Hubert GANDAR
  • de 1996 à 2012  :   Jean-Marie BURTARD
  • à partir de 2012 :   Pierre BLANCHARD

Les Directeurs :

  • de 1975 au 31.12.2009      :  Christian EVESQUE
  • à compter du 01.01.2010  :   Hervé SIAT

de 1974 à 1983

1974

Acquisition des forages 601 et 602 à Créhange et de la station de pompage des HBL (Houillères du Bassin de Lorraine).

1979

Adhésion des Communes de Créhange, Flétrange, Tritteling, Adelange et Boustroff. Le syndicat prend la dénomination actuelle de Syndicat Intercommunal des Eaux de Basse-Vigneulles et Faulquemont.

Adhésion de la commune de Faulquemont.

1981

Création d’une déferrisation à la station de Créhange de 200 m3/h. Construction d’un réservoir de 1000 m3 sur les hauteurs de Faulquemont, accompagnée de la pose d’une conduite de refoulement de diamètre 200 mm.

1983

Création du deuxième forage à Créhange, en remplacement de celui défectueux, qui a été obturé. Acquisition par le SEBVF des anciens locaux Zannier-Poncelet, situé Rue du Moulin à Faulquemont, pour y installer ses Services Administratif et Technique.

de 1984 à 1993

1984

Rénovation de la conduite de desserte d’eau à Bambiderstroff et renforcement de la déferrisation à Basse-Vigneulles pour la porter à 100 m3/h.

1986

Rattachement du Syndicat Mixte de Production des Eaux de Pange-Nord (SEPAN) au SEBVF entraînant un investissement de 17,6 millions de francs (≈ 2,68 millions d’euros).

1990

Mise en place d’une canalisation en fonte de diamètre 300 mm, entre les réservoirs de Frécourt et de Haute-Vigneulles (6,5 km) et une canalisation de diamètre identique entre les réservoirs de Haute-Vigneulles et de Redlach (8 km), soit un investissement de 11 millions de francs (≈1,67 millions d’euros).

1991

Le raccordement des Communes de Rémilly et de Béchy au réseau syndical est réalisé fin 1991 au moyen d’une canalisation fonte de diamètre 300 mm et 200 mm reliant les réservoirs de Frécourt à Rémilly, en alimentant au passage l’annexe de Dain-en-Saulnois et le réservoir de Maizeroy.

1991-1992

Renforcement de la Déferrisation de Basse-Vigneulles afin d’augmenter la capacité de filtration de 400 m3.

1992

Adhésion des communes du secteur de Pange et de Servigny-Lès-Raville.

1992 - 1993

Raccordement de quinze communes du canton de Delme pour un volume d’eau de 170 000 m3 d’eau par an, représentant un investissement de 15 millions de francs (≈2,28 millions d’euros).

de 1994 à 2003

1994

Adhésion de la Commune de Longeville-Lès-Saint-Avold.

1995

Extension des locaux du Siège Social avec 6 travées de garage au rez-de-chaussée, d’une salle de réunion et de bureaux à l’étage.
Adhésion des Communes de Zimming et Les Etangs.

1996

Mise en place d’une première tranche de télégestion et téléalarme des moyens de production au Siège Social, avec report d’astreinte.

1997

Adhésion de la Commune de Manhoué.

1997 – 1998

Installation d’une station de pompage à Basse-Vigneulles pour refouler les eaux ainsi produites vers le réseau de Créhange à une moyenne de 200 m3/h et mise en place d’un stockage de 1500 m3 supplémentaires sur les hauteurs de Redlach.
Ces derniers investissements permettent un mélange de l’eau en provenance de Basse-Vigneulles avec celle produite à Créhange, afin d’obtenir une teneur en chlorures et sodium aux normes.

1998

Adhésion de la Commune de Juville.
Le SEBVF reprend en régie les sites de Faulquemont et Créhange jusqu’alors gérés par la Générale des Eaux.

1999

Année de la réalisation de l’usine de décarbonatation. Cette usine installée à Basse-Vigneulles en lien direct avec la station de pompage déjà existante, permet de réduite la dureté entre 23 et 25°f (degrés français) et l’alcalinité à 10°f.

2000

Achèvement de la télégestion téléalarme.

2001

Mise en place des bureaux techniques D.A.O.
Informatisation des plans et report des réseaux.

2002

Adhésion de la Commune de Xocourt qui devient ainsi la 65ème commune adhérente au Syndicat des Eaux.
Les travaux de raccordement sont achevés le 31 décembre 2002.
Création du site internet du SEBVF.

2003

Mise en place du système de téléalarme dans les installations techniques (Plan Vigipirate).
Rattachement des communes du Syndicat des Eaux de Guessling-Hémering au SEBVF (Guessling-Hémering, Lelling, Pontpierre et Vahl-lès-Faulquemont).

de 2004 à 2013

2006

Adhésion des Communes de Laneuveville-en-Saulnois et Viviers.

2008

Démarrage progressif de la relève des compteurs par radio.
Interconnexion des réseaux du SEBVF et du Syndicat Intercommunal des Eaux de Chenois au niveau de Han-sur-Nied.

2009

Dissolution du Syndicat Intercommunal des Eaux de Chenois.

Adhésions des Communes d’Adaincourt, Arraincourt, Baudrecourt, Chenois, Frémery, Han-sur-Nied, Holacourt, Lesse, Lucy, Saint-Epvre, Vatimont, Vittoncourt, Voimhaut.

Le Syndicat des Eaux de Basse-Vigneulles et Faulquemont s’étend à présent du 84 Communes implantées sur les cantons de Boulay, Delme, Faulquemont, Pange et Morhange.

2010

Externalisation des travaux de raccordements neufs à des sociétés de travaux publics (3 lots), du nettoyage annuel des réservoirs et de l’entretien des espaces verts.

2011

Étude générale du réseau d’eau potable.

2012

Externalisation de l’entretien annuel des organes de régulation.
Démarrage d’un programme pluriannuel de mise en sécurité des réservoirs.

2013

Renforcement du pompage (300 m3/h) vers Redlach et réhabilitation de la chloration de Basse-Vigneulles.

de 2014 à aujourd'hui

2014

Sécurisation de la télégestion.

2015

Sectorisation du réseau afin d'améliorer la performance du réseau.
Réhabilitation de la station de déferrisation de LESSE.

2016

Le 9 mai 2016, le SEBVF fête son cinquantième anniversaire de service.
50 ans d’expérience en matière de qualité de l’eau.

Le 1er juin 2016, le SEBVF passe à 83 Communes au lieu de 84 avec la fusion des Communes de COLLIGNY et de MAIZERY et la création d'une Commune nouvelle appelée COLLIGNY-MAIZERY.

2017

Poursuite des travaux de réhabilitation de cinq réservoirs : ARRAINCOURT, BASSE-VIGNEULLES, LANDONVILLERS, MAIZERY et ZIMMING.
Lancement d'une étude sur la vulnérabilité du service (Obligatoire pour les Unités de DIstribution d'eau potable (UDI) > 10 000 habitants).
Audit de l'unité de décarbonatation à BASSE-VIGNEULLES.
Poursuite du renouvellement du parc compteurs afin de respecter l'échéance du 31.12.2018 pour les compteurs de plus de 15 ans.