Les propriétés de l'eau

Toutes les eaux, qu’elles soient minérales, de source ou du robinet, contiennent des minéraux en concentrations différentes et spécifiques à chacune, qui leur donnent des saveurs et des goûts différents.

Les références et limites de qualité

Les références ou limites de qualité ci-après concernent les eaux délivrées par les réseaux publics d’eau potable.

Les bicarbonates

Limite ou référence de qualité : aucune. Ils agissent en facilitant la digestion et sont alcalinisants.

Le calcium

Limite ou référence de qualité : aucune. Ils ont un rôle essentiel dans la croissance osseuse, la minéralisation des dents et la contraction musculaire.

Une carence en calcium est responsable à long terme d’une ostéoporose.

Les chlorures

Référence de qualité : 250 mg/L. Ils sont un composant essentiel des liquides de l’organisme et sont indispensables à la digestion.

Le fer

Référence de qualité : 0,2 mg/L. Il est un constituant fondamental de l’hémoglobine. Une insuffisance, plus fréquente chez les femmes, provoque des états de fatigue voir une anémie. En excès, cet élément produit une coloration de l’eau.

Les fluorures

Limite de qualité : 1,5 mg/L. Ils contribuent à la minéralisation des dents et du squelette. Une insuffisance entraîne un risque plus important de développer des caries. Mais, absorbés en trop grande quantité (au-dessus de 10 mg/jour), ils sont toxiques et ils se combinent au calcium, ce qui pourrait fragiliser les os et les dents.

Le potassium

Limite ou référence de qualité : aucune. Il a un rôle essentiel dans les échanges cellulaires et dans la contraction musculaire. Une eau riche en potassium est déconseillée en cas d’insuffisance rénale.

Les sulfates

Référence de qualité : 250 mg/L. Ils ne sont pas assimilés par l’organisme. Leur élimination entraîne avec eux la perte d’autres minéraux.

Le magnésium

Limite ou référence de qualité : aucune. Il contribue au bon fonctionnement du système nerveux et à la contraction musculaire. Une carence est responsable de crampes, de spasmophilie, d’anxiété, de nervosité et de troubles digestifs. A forte dose il peut avoir un effet laxatif.

Les nitrates

Limite de qualité : 50 mg/L. Les légumes et la charcuterie constituent la principale source de nitrates dans notre alimentation, avant l'eau. Les nitrates sont une substance indésirable en quantité excessive mais non toxiques. Une fois ingérés, les nitrates peuvent être transformés en nitrites et être alors à l’origine de problèmes toxicologiques particulièrement graves chez les nourrissons.

Le sodium

Référence de qualité : 200 mg/L. Il a un rôle dans les échanges cellulaires et dans le maintien de l’hydratation de l’organisme. Les carences sont quasiment inexistantes étant donné que l’alimentation couvre largement les besoins en sel, voire est souvent trop salée. Attention cependant aux pertes chez les sportifs…

Un excès de sodium peut cependant jouer un rôle non négligeable dans le développement de l'hypertension chez le sujet prédisposé.

 

La composition et les vertus des eaux

Il est indispensable de porter une attention particulière à la composition des eaux que l’on boit. Nous buvons de l’eau en premier lieu pour couvrir nos besoins hydriques. Mais l’eau peut être également un très bon complément des apports alimentaires de certains minéraux.

 

 

Les différentes eaux

N’est pas eau du robinet qui veut… Les eaux en bouteille répondent à d’autres critères de qualité que l’eau du robinet, et ceci à des coûts biens différents.

Les eaux minérales

Ces eaux ne subissent aucun traitement et possèdent des propriétés naturelles particulières. Les bienfaits spécifiés sont liés à leur composition en sels minéraux. Elles sont soumises à une réglementation spécifique. Par conséquent, elles peuvent ne pas être adaptées aux besoins de tous les consommateurs.

Les eaux de sources

Leur composition répond naturellement aux normes de potabilité. Microbiologiquement saines, elles ne subissent aucun traitement préalable au conditionnement. Les eaux de source n'ont aucune propriété particulière.

Les eaux de table

Ces eaux sont rendues potables par des traitements avant leur conditionnement. Elles ne peuvent revendiquer les appellations « eau de source » ou « eau minérale ».

L’eau du robinet, une valeur sûre

En comparaison avec les eaux en bouteille, l'eau du robinet présente des avantages certains. En effet, elle coûte en moyenne 300 fois moins cher. Elle répond à des normes de qualité plus sévères pour certains paramètres. Elle est livrée à domicile. Enfin, sur le plan environnemental, sa consommation n'engendre pas de déchets liés au conditionnement.