Protégez votre installation contre le gel

 

Témoin de votre consommation, votre compteur d’eau doit être protégé contre le froid. L’ effet du gel sur vos installations peut entrainer des coupures d’eau, des fuites, voire des inondations.

Voici nos recommandations pour éviter tous dégâts matériels et mauvaises surprises sur votre facture. En effet, il faut savoir que votre compteur d’eau est sous votre responsabilité. En cas de détérioration de ce dernier, le remplacement est à vos frais.

 

Les solutions de protection

  • Veillez à ce que le local (cave, garage, remise, …) dans lequel est installé le compteur soit maintenu, en toutes circonstances, à une température positive dite « hors gel », ceci afin de protéger, non seulement le compteur et les conduites publiques mais aussi vos propres installations privatives qui y sont directement raccordées.

 

  • Vous pouvez aussi atténuer l’effet des températures négatives sur les installations en les entourant de matériaux isolants : (polystyrène, laine de verre, isolant naturel, …) cette mesure retardant l’action du gel sans toutefois pouvoir assurer une garantie totale en cas de températures très basses pendant une longue période.

 

 

 

  •  Pour les compteurs installés dans un regard (fosse) à l’extérieur des locaux d’habitation, il faut, de préférence, ne pas ouvrir le couvercle du regard pendant les périodes de gel, ceci de façon à maintenir une température positive dans le regard, la chaleur du sol en profondeur assurant l’apport calorifique nécessaire au maintien de cette température. Si toutefois une ouverture (de courte durée) du couvercle est nécessaire, veillez à remettre en place de manière adéquate les isolants existants.

 

Que faire si vos installations sont gelées ?

  • coupez l’eau,
  • dégelez votre installation à l’aide d’un sèche-cheveux (jamais une flamme),
  • vidangez votre installation.